Le SNASUB/FSU 

au service des Personnels Administratifs,

des Personnels ITRF et des Personnels

des Bibliothèques 

de l’Académie d’Amiens

 

Parcours Professionnels, Carrières, Rémunérations : le SNASUB-FSU vous informe !

Le protocole « parcours professionnels, carrières et rémunérations » (PPCR) est un ensemble de mesures qui visent à revaloriser les carrières et les grilles indiciaires de rémunération dans la fonction publique.

Cela faisait plus de 25 ans qu’il n’y avait pas eu de mesures d’une portée aussi générale. Et c’est ce qui a notamment conduit le SNASUB-FSU à se prononcer, il y a un peu plus d’un an maintenant, en toute lucidité, pour la signature du protocole d’accord par sa fédération, la FSU. Mais attention, nous ne nous contenterons pas de ces mesures !

 

 

PPCR : des avancées qui en exigent d’autres !
Le SNASUB-FSU est aux avant-postes de combat pour défendre les revendications et pour gagner des avancées les plus favorables pour toutes et tous.
Les mesures du protocole "PPCR" (parcours professionnels, carrières, rémunérations) se mettent progressivement en œuvre dans toute la fonction publique.
Le SNASUB-FSU s’est prononcé favorablement à la signature de cet accord car celui-ci réaffirme l’importance du statut et de la fonction publique de carrière et prévoit des revalorisations de carrières et de grilles indiciaires pour toutes et tous.
Ayant l’ambition de gagner toujours plus d’avancées pour les personnels, le SNASUB-FSU a cependant aussi pointé les nombreuses insuffisances du protocole. Ainsi, la revalorisation des grilles n’est pas à la hauteur des pertes subies depuis plus de 15 ans par les agents publics (pertes aggravées par 6 années de gel de la valeur du point d’indice), et par 25 années sans réelle revalorisation des carrières.
Les mesures prévues ne répondent donc pas à elles seules à la déqualification des carrières qui s’est instillée au fil des ans et le calendrier est trop étalé pour leur permettre d’être à la hauteur de l’urgence sociale ressentie par beaucoup de collègues : celle d’une augmentation plus significative de leur salaire.
Pour autant, les avancées d’aujourd’hui sont des points d’appui pour gagner celles de demain. PPCR n’est pas en effet de nature à éteindre nos revendications salariales.
Le SNASUB-FSU - comme toute la FSU - continue donc à intervenir à tous les niveaux pour que les textes d’application du protocole PPCR soient les plus favorables aux personnels, pour assurer la meilleure effectivité des revalorisations.
Pour ne rien lâcher des revendications et de leur défense, le SNASUB-FSU s’engage dès maintenant dans une campagne syndicale sur les salaires et les carrières.
Vous trouverez ci-dessous, en cliquant sur les images, nos documents d’information sur la réalité des mesures PPCR par catégories.

     

Dossier sur les grilles de la catégorie AAE

(des discussions sont en cours pour arrêter les grilles des ASI, IGE, IGR et conservateurs de bibliothèques).

Dossier sur les grilles de la catégorie B

(SAENES, TEC RF, BAS)

 

Dossier sur les grilles de la catégorie C

(ADJAENES, ATRF, magasinier)

 

 

Transposition pour les collègues de la filière bibliothèque

 

Transposition du protocole PPCR aux corps des assistants ingénieurs des filières ITRF et ITA

Ces évolutions reposent sur le principe du maintien d’une grille indiciaire unique pour les corps homologues de catégorie A des deux filières.

 

 

Une première étape de transformation de primes en points d’indice sera engagée, à hauteur de 4 points majorés pour les catégories C en 2017, 6 points majorés pour les catégories B en 2016 et 9 points majorés pour les catégories A entre 2017 et 2018. Comprendre la première étape de transformation de primes en points d'indice sur le Portail de la fonction publique

Pour appréhender plus précisément le système TPP (Transfert Prime Point) sur le bulletin de salaire, vous pouvez lire la Circulaire DGAFP du 10 juin 2016

 

Mise en œuvre du dispositif « parcours professionnel, carrières et rémunérations » pour les adjoints administratifs

Note rectorale du 30 janvier 2017

relative à la mise en œuvre du PPCR à compter du 1er janvier 2017

au bénéfice des personnels de catégorie C

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a un an, les organisations syndicales de la fonction publique étaient amenées à se positionner sur l’accord « parcours professionnels, carrières et rémunérations » (PPCR). Le SNASUB-FSU et la FSU se sont prononcés favorablement à la signature de celui-ci car les projets de rénovation des grilles les amélioraient sensiblement même s’ils n’étaient pas de nature à éteindre nos revendications salariales. D’autre part, la réaffirmation, la confirmation en France d’une fonction publique de carrière fondée sur le statut constitue un positionnement clair quand d’aucuns, prétendants au pouvoir, annoncent leur intention déterminée à en finir avec celui-ci pour lui substituer le contrat.

Malgré les contradictions qui subsistaient dans le texte de l’accord PPCR, que ce soit par exemple sur le volet statutaire ou sur un calendrier trop étalé car dicté par la politique d’austérité du gouvernement, le SNASUB-FSU a jugé qu’il fallait signer ce protocole pour engranger les avancées notamment salariales, et parce que c’était un encouragement à construire le rapport de force nécessaire pour gagner une revalorisation des salaires et des carrières à la hauteur des enjeux et des reculs accumulés, empêcher tout recul sur le plan statutaire et gagner au contraire de nouvelles garanties.

Le protocole PPCR prévoyait une négociation salariale dans la fonction publique au premier trimestre 2016. L’enjeu pour nous était bien d’arracher le dégel de la valeur du point d’indice et sa revalorisation la plus significative possible. Le dégel a été lâché par le gouvernement et une revalorisation de 1,2% du point est prévue en deux phases (juillet 2016 et février 2017) : c’est le résultat des mobilisations des personnels ! Le SNASUB-FSU et la FSU revendiquent maintenant qu’un véritable plan de rattrapage soit mis en œuvre pour regagner le pouvoir d’achat perdu par un décrochage important avec l’inflation.

Le protocole PPCR fixe les revalorisations des grilles indiciaires des catégories-types : ce sont celles-ci qui sont présentées dans ce dossier. Elles concernent donc pour la catégorie C, les corps des adjoints administratifs (Adjaenes), des adjoints techniques (ATRF) et des magasiniers des bibliothèques ; pour la catégorie B, les corps des secrétaires administratifs (SAENES), des techniciens (TechRF) et des bibliothécaires assistants spécialisés (BAS) ; et pour la catégorie A, les attachés d’administration de l’Etat (AAE).

Les discussions pour les corps de catégorie A et A+ des filières ITRF et de bibliothèques vont se dérouler à l’automne pour que les revalorisations puissent suivre le calendrier de la catégorie type. Le SNASUB-FSU défendra avec détermination la nécessité d’intégrer les assistants ingénieurs dans le corps des ingénieurs d’études et les bibliothécaires dans le corps des conservateurs. Pour le SNASUB-FSU, l’ensemble des progressions indiciaires consenties pour la catégorie A-type doivent se voir répercutées sur les grilles de la filière ITRF et bibliothèques.

 

 

 

 

 

Le SNASUB-FSU s’est prononcé pour la signature du protocole PPCR, pour engranger les avancées, mais surtout avec la détermination à construire le rapport de force nécessaire pour gagner la revalorisation des salaires et des carrières,

empêcher tout recul et gagner de nouvelles garanties statutaires.

 

La négociation PPCR a été cadenassée par l’austérité qui se décline en France d’une manière particulière : réduction des dépenses publiques blocage de la valeur du point d’indice des agents publics depuis 2010, non-création à hauteur des besoins

- et même suppressions - d’emplois publics. Pourtant, l’argent public existe !

 

Contre la résignation et la perte du pouvoir d’achat, l’heure est au rassemblement pour gagner l’augmentation de nos salaires au-delà des seules perspectives ouvertes par PPCR !

"Ne pas se contenter des perspectives du protocole PPCR, organiser et réussir dans l'unité syndicale la mobilisation des agents publics pour le déblocage des salaires et des carrières, pour l'augmentation de la valeur du point d'indice !"

 

 

 

 


 

Mise en œuvre du protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations
Evolutions des rémunérations : augmentation du point d’indice et mise en œuvre du protocole Parcours professionnels, carrières et rémunérations

 

Au JORF n°0154 du 3 juillet 2016 : mise en œuvre de PPCR pour les attachés

Décret n° 2016-907 du 1er juillet 2016 portant diverses dispositions relatives au corps interministériel des attachés d'administration de l'Etat

 

Décret n° 2016-908 du 1er juillet 2016 modifiant le décret n° 2008-836 du 22 août 2008 fixant l'échelonnement indiciaire des corps et des emplois communs aux administrations de l'Etat

et de ses établissements publics ou afférent à plusieurs corps de fonctionnaires de l'Etat et de ses établissements publics