Le SNASUB/FSU 

au service des Personnels Administratifs,

des Personnels ITRF et des Personnels

des Bibliothèques 

de l’Académie d’Amiens

 

 

                      

 

 

  

Commission paritaire nationale des Attaché(e)s d’administration de l’État du 20 mars 2018 : vos élus SNASUB-FSU vous représentent et vous rendent compte

Commission paritaire nationale des Secrétaires administratifs du 20 mars 2018 : vos élus SNASUB-FSU vous informent et vous rendent compte

 

 

Parution de la Circulaire DPAE ES/FL n° 18 - 110 du 21 mars 2018
Mouvement intra-académique 2018 des personnels administratifs de catégorie A, B et C

Barème pour le mouvement
Affections médicales exceptionnelles ou situations sociales graves et urgentes

 

Mouvement intra-académique des :
- Attachés d’administration de l’Etat (AAE)
- Secrétaires administratifs de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur (SAENES)
- Adjoints administratifs de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur (ADJAENES)
- Adjoints techniques de recherche et de formation (ATRF)

 

 

Toutes les opérations relatives au mouvement intra-académique 2018 (publication des postes vacants, saisies et modification des vœux, édition des confirmations de demande de mutation et publication des résultats) s’effectueront du vendredi 23 mars à 12 heures au lundi 9 avril 2018 à 12 heures  

à partir de l’application AMIA

 

La demande - revêtue obligatoirement de l’avis hiérarchique - devra parvenir au Rectorat d’AMIENS sous le timbre du bureau gestionnaire AVANT LE 13 AVRIL 2018. Les demandes hors délai ou manuscrites ne pourront pas être prises en compte.

Les vœux doivent être émis par ordre de priorité et sont limités à 6.
 

Les listes des postes vacants seront tenues à jour pendant toute la durée de l’ouverture du serveur.
Pour chaque corps, la liste est donnée à titre indicatif et n’est pas exhaustive.

 

Liste des postes vacants AAE au 26 mars 2018
Liste des postes vacants SAENES au 26 mars 2018
Liste des postes vacants ADJAENES au 26 mars 2018

 

Vous n'êtes pas tenus de limiter vos vœux aux postes publiés vacants. Vous pouvez émettre des vœux larges afin de bénéficier des possibilités qui apparaitraient au cours des opérations du mouvement.

Il vous est vivement conseillé de prendre toute information préalable sur la nature des fonctions que vous aurez à exercer auprès du chef de l'établissement ou du service demandé.

De manière générale, les agents sollicitant un PRP doivent prendre contact avec l’établissement d’accueil afin de solliciter un entretien.

 

Les personnels suivants doivent participer obligatoirement au mouvement :
- affectés à titre provisoire
- concernés par une mesure de carte scolaire,
- en disponibilité ou en congé parental qui souhaitent réintégrer à la rentrée 2016,
- ayant obtenu leur entrée sur une possibilité d’accueil au mouvement inter- académique,
- en congé de longue durée qui ont déjà repris leur travail et ont été affectés à titre provisoire.

 

Les agents stagiaires ne peuvent pas participer aux opérations de mobilité dans l’application AMIA.

Néanmoins, l’agent stagiaire qui souhaite obtenir lors de sa titularisation une nouvelle affectation pour se rapprocher de son conjoint ou dans le cadre de la politique liée au handicap peut adresser,

par la voie hiérarchique, sa demande manuscrite au Rectorat (DPAE). Ces demandes seront étudiées après le mouvement des titulaires et ne relèvent pas de l’avis de la CAPA.

 

Agents en fonction dans un établissement d’enseignement supérieur :
Il est rappelé aux agents en fonction dans un établissement d’enseignement supérieur qui souhaitent une mutation hors de leur établissement, que leur demande de mutation doit être soumise à l’avis de la Commission Paritaire d’Etablissement (CPE) fonctionnant en pré-CAP, ainsi que le prévoient les dispositions de la circulaire n°99-160 du 14 octobre 1999 relative aux attributions et modes de fonctionnement des CPE.
Cette procédure préalable conditionne la régularité de la demande de mutation de l’agent et son examen dans le cadre de la CAPA.

Candidats à une mutation dans un établissement d’enseignement supérieur :
La loi du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités stipule que
« […] aucune affectation ne peut être prononcée si le président émet un avis défavorable motivé ».
En conséquence, les agents intéressés par une affectation dans un établissement d’enseignement supérieur doivent impérativement prendre contact avec les directions des ressources humaines concernées et leur adresser une lettre de motivation et un curriculum vitae, dès la publication de la présente circulaire en vue d’un entretien qui leur permettra de se présenter.
Attention : cette démarche doit être effectuée parallèlement à la saisie de leurs vœux sur le serveur AMIA.
Particularités pour les agents souhaitant muter en université :  Les agents ne peuvent pas postuler sur des postes vacants en universités : ils sont accessibles seulement en sélectionnant le type de poste = « PRP »

 

 

La démarche syndicale

Comme chaque année, les élu(e)s académiques du SNASUB-FSU siègeront dans ces CAPA pour vous représenter et veiller à ce que des règles justes et transparentes soient appliquées pour la gestion des carrières lors de ces Commissions Administratives Paritaires Académiques
Le SNASUB-FSU vous propose, comme pour chaque opération, de compléter une fiche de suivi syndical pour ces opérations de mouvement 

Vous pouvez remplir et nous transmettre par voie postale ou électronique votre fiche de suivi syndical

 

AVANT LA CAP
Elu(e)s de tous les personnels, les commissaires paritaires du SNASUB-FSU étudient toutes les demandes qui leur parviennent (collègues syndiqués ou non),  qu'elles leur soient adressées directement, qu'elles soient envoyées au siège national ou transmises par les secrétaires académiques. Ils interviennent auprès des autorités compétentes, par l’intermédiaire des secrétaires académiques pour tenter de faire modifier les éventuels avis défavorables émis par les chefs de services. Ils vérifient la concordance entre le barème officiel, lorsqu'il en existe un, et le dossier de chaque candidat, s'assurent que tous les éléments ont bien été pris en compte et font rectifier les erreurs éventuelles.

S'agissant des postes à profil (PPr, ex-PRP), le SNASUB-FSU condamne leur développement qui fausse le mouvement et remet délibérément en cause le statut (le droit à la mobilité des personnels), soumettant ainsi les agents à une mise en concurrence, sur la base d’un «profil» professionnel», totalement étrangère à une gestion de service public (dans laquelle les concours passés, l'ancienneté, la formation continue, l'expérience devraient être les garants des compétences).

Les postes en universités ne sont pas les seuls concernés (même si la loi LRU rend systématique les PPr dans les universités), on en trouve aussi dans les rectorats et les CROUS et même à l’administration centrale !

Et depuis 2009, tous les postes en COM et à Mayotte sont aussi des postes profilés.

ATTENTION
Depuis l'informatisation, l'administration refuse de prendre en compte toutes les informations utiles si elles n'ont pas été indiquées sur la fiche de vœux.
Les commissaires paritaires du SNASUB-FSU s'attacheront à faire évoluer cette situation, mais il convient de remplir le formulaire avec la plus grande précision (pas d'erreur notamment sur les NUMEN et numéros d’établissements).

APRÈS LA CAP
Les commissaires paritaires communiquent à tous les collègues les résultats de la commission et se tiennent à leur disposition pour tout renseignement complémentaire.
L'avis qu'ils vous envoient est officieux. Il ne devient définitif qu'après décision de l'administration. Il vous appartient d'alerter immédiatement notre organisation syndicale en cas de discordance.
Il faut savoir que le mouvement n'est pas terminé au soir des CAPA. Doivent encore être examinées les demandes de mutation conditionnelle en attente, et les demandes sur des postes qui peuvent se libérer à la suite de promotion, de mise en disponibilité, de détachement...
Les commissaires paritaires du SNASUB-FSU revendiquent le respect du barème et veilleront à ce que les suites du mouvement soient examinées en CAPA.

 

Les derniers conseils pour conclure...

Informer les responsables académiques ou les commissaires paritaires de toute difficulté de saisie sur Internet ou d'un avis défavorable formulé par votre hiérarchie.
Remplir et nous transmettre par voie postale ou électronique votre fiche de suivi syndical en donnant le maximum de renseignements tangibles, vérifiables, susceptibles d’étayer une argumentation. Il faut nous communiquer copies de vos pièces justificatives.
Alerter immédiatement les commissaires paritaires académiques de toutes les évolutions de votre demande de mutation.