Le SNASUB/FSU 

au service des Personnels Administratifs,

des Personnels ITRF et des Personnels

des Bibliothèques 

de l’Académie d’Amiens

NOTRE FIL D'ACTUALITE SYNDICALE

Etablissements scolaires, CIO, Rectorat et DSDEN
PREPARATION DE LA RENTREE SCOLAIRE 2019

 

 

Ordre du jour

Retraits d'emplois administratifs dans les services déconcentrés

Suite à la réunion du Comité technique spécial académique du 8 mars 2019 et en vertu de l'application de l'article 48 du Décret du 15 février 2011, une nouvelle réunion du Comité technique spécial académique s'en tenue ce lundi 18 mars 2019.

 

 

RAS-LE-BOL des suppressions d'emplois et des fermetures de services publics !

NON aux suppressions d’emplois administratifs !
Nous dénonçons la politique de suppressions de postes pour notre filière alors que 17 suppressions d’emplois sont prévues pour notre académie (- 9 ETP en EPLE - 8 ETP en services académiques) pour la rentrée prochaine.
Ces mesures n'auront pour conséquences que l’affaiblissement du service public et la dégradation de nos conditions de travail : des CIO, des établissements scolaires et le rectorat seront touchés, au mépris de leurs missions et de leur contribution à la mise en œuvre de l’acte éducatif.

 

Groupe de travail sur l'emploi du mercredi 13 mars 2019 : La direction académique modifie son projet initial !

Le projet de la direction académique des RETRAITS en EPLE = - 6,5 emplois
- ABBEVILLE - LGT Boucher de Perthes : - 0,5 poste
- CHANTILLY - LGT Jean Rostand : - 0,5 poste
- COMPIEGNE - LGT Pierre d'Ailly : - 0,5 poste
- COMPIEGNE - LPO Mireille Grenet : - 2,0 postes
- MARSEILLE EN BEAUVAISIS - Collège Philéas Lebesgue : - 0,5 poste
- MÉRU - LGT Condorcet : - 0,5 poste
- SAINT QUENTIN - LGT Condorcet : - 2,0 postes

REDÉPLOIEMENTS en EPLE : pour tenir compte du transfert de services (des rémunérations notamment) = + 2,5 emplois
- BEAUVAIS - LGT Paul Langevin : + 0,5 poste
- SOISSONS - LGT Gérard de Nerval : + 0,5 poste
- SOISSONS - CLG Gérard Philippe : + 0,5 poste
- GRANDVILLIERS - LP Jules Verne : + 0,5 poste
- MÉRU - CLG Pierre-Mendès-France : + 0,5 poste

Le projet de la direction académique des RETRAITS en services académiques = - 8 emplois
- Cabinet : - 1,00 poste
- Division des Affaires Financières : - 1,00 poste
- Délégation académique à la formation des personnels de l'éducation nationale : - 1,00 poste
- Division des examens et concours : - 1,00 poste
- Division de la logistique et des services académiques : - 1,00 poste

- Division des personnels enseignants : - 1,00 poste

- Résidence rectorale : - 1,00 poste
- Division des Affaires Juridiques : - 1,00 poste


Les centres d'information et d'orientation dans l'académie : fermetures de CIO (4) et suppressions d'emplois comme conséquence de l'application de la carte cible pour notre académie imposée par le ministère = - 5 emplois

Les CIO de Senlis, de Friville-Escarbotin et d'Albert perdent leur qualité de CIO (leur UAI ou n° d'immatriculation) ; ils deviennent des points d'accueil (avec des modalités de fonctionnement modifiées et qui devront être discutées ultérieurement) rattachés respectivement aux CIO de Creil, d'Abbeville et d'Amiens nord ; les emplois de Psyen y sont maintenus mais pas les missions de DCIO ; 1 poste administratif est prévu dans chaque point d'accueil au lieu de 2 actuellement : soit - 2 emplois administratifs au total.
- Le CIO d'Hirson est également transformé en point d'accueil dans les mêmes conditions qu'exposées ci-dessus, il sera intégré au CIO de Laon : - 1 poste administratif
- Le CIO de Tergnier disparaît, sans passer par la case "point d'accueil" : - 2 emplois administratifs


 

 

Suite au redéploiement de la compétence orientation à la Région, et en parallèle au désengagement du Département dans le financement du CIO de Tergnier,

ce dernier est promis à la fermeture, par abandon

Depuis la reprise en main du service de l’orientation par Blanquer, les missions changent, les moyens financiers et humains se réduisent. Plusieurs Centres d’information et d’orientation (CIO) sont menacés de fermeture. Il y a un an, le ministre de l’Éducation Nationale décidait, sous couvert de dysfonctionnements, de transférer les compétences des CIO aux régions. Une des conséquences directe est la fermeture de bureaux sur l’ensemble du territoire national.
Cette suppression des lieux, avec les suppressions de postes qui vont en découler, ouvre la porte des établissements scolaires aux organismes privés mandatés par la Région qui, sous couvert d’une meilleure information sur les métiers aux élèves, viendront défendre les intérêts économiques régionaux à court terme.

Le 19 mars, journée de grève nationale des secteurs privés et de la fonction publique, les personnels administratifs et les conseiller-ères d’orientation seront dans les manifestations pour défendre leur emploi et pour défendre l’accès à un service public d’orientation égalitaire.

 

                

 


 

Notre page dédiée au projet de fusion de l'académie d'Amiens avec celle de Lille

 

LES FUSIONS D'ACADEMIES, ON EN VOULAIT PAS !
ON A RIEN Lâché !

 

Les académies ne fusionneront pas : une première victoire !

Le ministre de l'éducation nationale, Jean Michel Blanquer, a annoncé devant la Commission des Affaires culturelles et de l'éducation de l'Assemblée nationale qu'il y aurait un maintien de tous les rectorats et de tous les recteurs.

Le SNASUB-FSU, opposé depuis 2015 à la perspective de fusion des académies, contestant un par un les arguments présentés à l'appui de ces projets, n'a pas ménagé ses efforts pour mobiliser les personnels sur ce sujet, pour défendre leurs métiers et leurs expertises professionnelles, la proximité et les bons niveaux d'organisation, de pilotage et de gestion du service public d'éducation.

Ce premier pas en arrière du ministre quant à l'orientation de fusions généralisées annoncée au mois de juillet 2018 est une première victoire pour les personnels et le service public d'éducation.

Toutefois, le SNASUB-FSU reste vigilant, notamment en ce qui concerne les académies de Caen et de Rouen, où nous demandons le rétablissement de deux recteurs.

De même, dans le contexte de suppressions d'emplois administratifs, le SNASUB-FSU refusera les réorganisations de services qui seront opérées sous la contrainte d'insuffisances de moyens et de dégradations des conditions de travail des personnels, et qui n'auraient alors aucune justification en terme de renforcement et d'amélioration du service public.

Malmenée depuis trop longtemps, l'administration des ministères de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur, aux niveaux central et déconcentré, exige d'être au contraire confortée.
 

Notre page dédiée au Comité Technique Spécial Académique de l'académie d'Amiens

Ordre du jour

- Réorganisation des services de la DSDEN de la Somme

- Retraits d'emplois administratifs dans les services déconcentrés
- Point d'information sur le Pôle PETREL

 

Les centres d'information et d'orientation dans l'académie : fermetures et suppressions d'emplois
Le projet de la direction académique exprimé lors du groupe de travail académique de ce lundi 25 février matin, réuni au rectorat d'AMIENS :

- Les CIO de Senlis, de Friville-Escarbotin et d'Albert perdent leur qualité de CIO (leur UAI ou n° d'immatriculation) ; ils deviennent des points d'accueil (avec des modalités de fonctionnement modifiées et qui devront être discutées ultérieurement) rattachés respectivement aux CIO de Creil, d'Abbeville et d'Amiens nord ; les emplois de Psyen y sont maintenus mais pas les missions de DCIO ; 1 poste administratif est prévu dans chaque point d'accueil au lieu de 2 actuellement : soit - 2 emplois administratifs au total.

- Le CIO d'Hirson est également transformé en point d'accueil dans les mêmes conditions qu'exposées ci-dessus, il sera intégré au CIO de Laon : - 1 poste administratif.

- Le CIO de Tergnier disparaît, sans passer par la case "point d'accueil" : - 2 emplois administratifs, les Psyen sont rattachés au CIO de ST QUENTIN.

 

 

 

 

Résultat de la répartition des 400 suppressions de postes annoncées pour la rentrée 2019 lors du CTMEN du 19 décembre 2018

Les 17 suppressions d'emplois administratifs dans l'académie d'Amiens
- 9 ETP en EPLE

- 8 ETP en services académiques

Le projet de la direction académique des RETRAITS en EPLE = - 10 ETP
- ABBEVILLE - LGT Boucher de Perthes - 1,0 poste
- AMIENS - LGT Louis Thuillier - 1,0 poste
- BEAUVAIS - LPO Langevin - 1,0 poste
- CHANTILLY - LGT Jean Rostand - 1,0 poste
- COMPIEGNE - LGT Pierre d'Ailly - 0,5 poste
- COMPIEGNE - LPO Charles de Gaulle - 1,0 poste
- NOGENT SUR OISE - LGT Marie Curie - 0,5 poste
- CHÂTEAU THIERRY - LGT Jean de la Fontaine - 1,0 poste
- SAINT QUENTIN - LGT Condorcet - 2,0 poste
- SOISSONS LPO - Léonard de Vinci - 1,0 poste

REDÉPLOIEMENTS en EPLE : pour tenir compte du transfert de services (des rémunérations notamment) = + 1
- COMPIEGNE - LGT Mireille Grenet + 0,5 poste
- SOISSONS - LGT Gérard de Nerval + 0,5 poste
 
RETRAITS D'EMPLOIS EXCLUSIVEMENT AU RECTORAT pour les services académiques = - 8 ETP
Cabinet rectrice 1
Division des Affaires Financières 1
Délégation académique à la formaiton des personnels de
l'éducation nationale 1
Division des examens et concours 1
Division de la logistique et des services académiques 1
Division des personnels enseignants 1
Résidence rectorale 1
Division des Affaires Juridiques 1